in

Ressources transferées par le Mintp dans le département du Mbam et Kim :l’amélioration de la mobilité des populations accentuée par la réalisation des projets routiers.

A la faveur des ressources transférées par le Ministère des Travaux Publics aux communes, plusieurs projets routiers sont en exécution dans le département du Mbam et Kim, avec à date, une amélioration appréciable de la mobilité dans les communes de Mbangassina et de Ntui. Le Délégué Départemental des Travaux Publics assure le suivi de l’exécution de ces travaux.

Au début de l’année 2024, on dénombrait cinq projets en exécution dans les cinq communes que compte ce département, pour un montant d’attribution global de 703 000 000Fcfa TTC. Parmi ces projets, deux sont en cours de contractualisation dans les communes de Ngambe-Tikar et de Ngoro et les trois autres sont en cours d’exécution pour leur première phase dans les communes de Mbanguassina ? Ntui et Yoko. Avec un taux d’exécution de 80%, le projet d’entretien de la route Carrefour Enangana – Entrée Lycée Technique de Mbangassina – Badissa – Boura I sur un linéaire de 15,5Km facilite déjà les déplacements des populations dans la commune de Mbangassina.

Les travaux sont réalisés grâce à une enveloppe de 138 741 078 f cfa pour la première phase. Ceux-ci comprennent le débroussaillement, les travaux d’assainissement et la construction d’un pont définitif à Badissa au point kilométrique 7+600 sur la rivière Ekoumou. L’entreprise en charge des travaux a procédé au ferraillage et au coulage de l’ouvrage. Dans la commune de Ntui, le projet d’entretien de la route communale Betamba – Biatsota sur un linéaire de 21,70 Km pour un montant TTC de 150 000 000f se poursuit.

Les travaux qui sont actuellement réalisés à 55% comprennent le débroussaillement, l’abattage d’arbres, les travaux d’assainissement et la construction d’un dalot en béton armé au point kilométrique 6+00. Dans la commune de Yoko, une enveloppe TTC de 179 995 383 f cfa permet le traitement des points critiques sur la route Inter RN15 – Megang – Mbatoua – Limite Nanga-Eboko, sur un linéaire de 56 Km. Les travaux exécutés à date à 15%, en raison de la mobilisation très faible de l’entreprise sur le terrain, comprennent le débroussaillement, l’abattage des arbres, les travaux d’assainissement et la réfection des platelages des ouvrages.

Source: Mintp

Tribune de l'info

Écrit par Tribune de l'info

Media digital d'actualités

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Qu'en pensez-vous ?

Aménagement de l’entrée Est de la ville de Douala, phase 2 : la relance des engins actée.

Route Ngaoundere-Garoua : le rendement de l’entreprise ne satisfait pas sur la section Pont de la Bénoué-Pont de Sala.