in

Reconnaissance :  Nfon Mukete IV remporte  le prix dela paix et  de  l’unité nationale

Le souverain suprême de Bafaw,  a été distingué au cours  de la 20e édition du   The Guardian Post Achievement Award. Un événement  déroulé le 4 mars 2023 à Douala.

Le roi de Kumba et souverain suprême des Bafaw a été récompensé en présence de plusieurs personnalités venues assister à l’événement. Le comité d’organisation  a noté qu’il s’agit d’un prix qui récompense  la démonstration inégalée de Nfon Mukete IV dans sa capacité  à unir le régime politique et à  s’intégrer facilement sur  d’autres cultures sans parti pris. L’Homme est également félicité pour sa   capacité à prêcher les vertus d’un Cameroun un, fort et délié.

 Nfon Mukete IV Ekoko, l’icône de l’unité nationale

Occupant actuellement le tabouret de Kumba et le trône suprême des Bafaw, Nfon Mukete IV Eoko est un fervent partisan de l’unité et de l’indivisibilité du Cameroun. Comme son père,  l’homme d’État âgé Nfon V E Mukete III, Nfon Mukete IV Ekoko s’est avéré être un croisé de la paix à part entière et un pionnier dans la promotion de l’unité et de l’indivisibilité du Cameroun. Respectant  la doctrine du chef de l’État, il milite pour un Cameroun uni dans sa diversité.

Cette croyance a élevé le pedigree du dirigeant traditionnel respecté au-delà de son clan, Bafaw, Kumba, la division Meme et la région du Sud-Ouest. Il saisit toutes les occasions qui lui sont offertes  pour prêcher l’unité et l’amour.  L’esprit de cohésion sociale et de concorde l’a catapulté au rang de symbole de patriotisme et de construction nationale.

Sans sourciller, il s’affirme et se positionne avec confiance sur les idéaux du New Deal qui ont fait sentir sa présence à travers des contributions et des actions concrètes du niveau local au niveau national. Il s’agit donc d’ un patriote de classe incommensurable qui a continué à redonner à la société, quelles que soient la tribu, la religion et d’autres classifications.

 Un  philanthrope avéré

 lliant  patriotisme authentique et philanthropie Nfon Mukete IV Ekoko  n’est pas seulement patriote à propos du Cameroun, mais aime aussi ses amis et ses proches.  Le peuple a dû vivre individuellement ses moments de générosité et d’amour pour l’homme du commun.  Les cas ne manquent pas.  Le Nfon de Kumba et souverain suprême des Bafaw a été le fer de lance du fonds de solidarité pour les victimes du massacre de l’école de Kumba du 24 octobre 2020.

Personne humble malgré  sa classe, Nfon Mukete IV Ekoko a refusé de rester sur ses grands chevaux et de marcher sur les autres.  Il enregistre la direction de plusieurs visites dans des orphelinats et des groupes sociaux à l’intérieur et au-delà de sa juridiction.

En outre, il a offert des bourses à des centaines d’enfants Bafaw qui sont partis seuls et n’auraient pas pu se permettre de telles opportunités.  Croyant  fermement que la charité commence à la maison, il a en sa qualité de  dirigeant traditionnel astucieux et terre-à-terre,  choisi de donner plutôt que de recevoir.

 Il a mobilisé le soutien de la diaspora pour la fourniture de matériel médical à l’annexe de l’hôpital régional de Kumba.  Cela a été bénéfique pour la population non seulement de la division Meme mais aussi de cinq autres divisions de la région du Sud-Ouest.

Nfon Mukete IV, l’homme de prière

Dans ce qui semble être rare dans les chefferies et royaumes africains, Nfon Mukete IV Ekoko a non seulement emprunté la voie africaine, mais aussi  reconnu l’existence d’un être suprême, Dieu. Ce qui  lui a valu une admiration et des applaudissements uniques.  Il organise et participe aux croisades dans son palais de Kumba.  Récemment, un collège du clergé de l’Église presbytérienne du Cameroun, PCC, était au Palais du Nfon pour le saluer pour avoir encouragé le christianisme.  Ils lui ont remis une Sainte Bible pour l’encourager dans sa démarche.

 Sur les traces de son père

Beaucoup disent que le prix n’est pas une surprise pour le public.  Tout comme son père, Nfon Emeritus V.E Mukete III (décédé), qui était assimilé à tout un monde à lui, son fils l’est aussi.  Nfon Mukete IV porte le charisme d’un chef irréprochable capable de répondre aux aspirations de son peuple comme l’a fait son père.

 La figure de son père en  lui élève le Nfon à des hauteurs inimaginables.  Un fin diplomate, un investisseur et un chef traditionnel distingué.

En un rien de temps, il est devenu très imposant et influent au-delà des frontières nationales.  Un roi célébré non seulement par ses sujets mais aussi par des gens de différentes nations.  C’est la raison pour laquelle le gouvernement turc a vu sa valeur et l’a nommé consul honoraire au Cameroun.

 Ce prix n’est donc pas une surprise au regard de la qualité des actes et de la personnalité de Nfon Mukete IV Ekoko, souverain suprême des Bafaw.  Assez jeune avec un regard attentif sous ses lunettes, le Nfon incarne la sagesse et l’intelligence.

Tribune de l'info

Écrit par Tribune de l'info

Media digital d'actualités

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Qu'en pensez-vous ?

Autonomisation des femmes :Une quarantaine de femmes  outillée

Humanisme : les femmes du Minfi apportent du  sourire aux personnes âgées