in

Place de la gent féminine dans le numérique :l’Association des femmes du Minpostel et le Réseau des femmes parlementaires sensibilisent

C’est à la faveur de l’atelier organisé du 07 au 09 décembre 2023 au palais des congrès de Yaoundé, sous le thème : « Accélération de l’économie sociale et numérique au féminin ».

Parvenir à  l’atteinte de l’égalité entre les sexes et l’autonomisation de toutes les femmes et les filles en mettant  fin à toutes les formes de discriminations, tel est le fil d’Ariane  de l’objectif de Développement Durable 5(ODD5). Un combat pour lequel, le   Cameroun s’est engagé et s’active au quotidien. C’est logiquement que l’association des femmes du  ministère des postes et télécommunications en partenariat avec leRéseau des femmes parlementaires viennent d’organiser le 3e forum de la femme du secteur des postes, télécommunications.

L’activité qui rentre dans le cadre de la « Campagne nationale pour la promotion de la cybersécurité et la sensibilisation à l’utilisation responsables des réseaux sociaux » avait pour objectifs majeurs de Capitaliser les femmes en matière de gouvernance via le digital et les outiller à prendre de bonnes décisions susceptibles de  contribuer à l’utilisation efficiente du digital.

De manière concrète, il s’est agit de  promouvoir non seulement  la maitrise de l’utilisation des terminaux par les femmes ;  l’utilisation des applications et   le changement de mentalités chez les femmes, mais aussi militer en faveur de  la transformation digitale chez les femmes et les filles.

Il fallait aussi vulgariser  les métiers digitaux auprès des femmes,  le made in Cameroon à l’étranger à l’aide du digital et partage d’expériences entre les femmes dans leur domaine, tout en formant cibles  dans les activités génératrices de revenus dans le digital.

Ils étaient experts du Cameroun, Canada, France, USA et ceux  de divers secteurs d’activités notamment les Postes, TIC, Science de l’ingénierie, sciences sociales et humaines, parlementaire, société civile, etc. Pendant trois jours, ces hommes et femmes vont prendre la parole au cours des travaux dans le but de renforcer les capacités d’environ 500 participants sur des thématiques diverses et variées.

En effet, selon un rapport des Nations Unies, 132 millions de femmes et jeunes filles n’ont pas été scolarisées en 2022 dans le monde. Une situation qui plombe non seulement l’éducation de la femme et de la jeune fille, mais aussi, impacte considérablement sur l’usage des TICs par cette franche non-négligeable de la population. En outre, le rapport sur l’écart entre les sexes dans la téléphonie mobile publié en 2022, renseigne que l’accès des femmes à Internet mobile reste encore insuffisant dans les pays à faible revenu. Les femmes, sont 7 % moins susceptibles de posséder un téléphone portable que les hommes et 15 % moins susceptibles de posséder un smartphone ou laptop.

Des chiffres qui donnent froid au dos, au regard de ce qu’en plein 2023, l’accès aux TICs et à Internet est incontournable. C’est pour contribuer à sensibiliser la femme camerounaise à l’usage des TICs que l’Association des femmes du Minpostel, sous la coordination de Minette Libom Li Licken, Ministre des Postes et Télécommunications a lancé « La campagne nationale pour la promotion de la cybersécurité et sensibilisation à l’utilisation responsables des réseaux sociaux ».

Minette Libom Li Licken, présidente de l’Association des femmes du Minpostel, a souhaité collaborer avec le Réseau des femmes parlementaires du Cameroun et Cameroon Digital Boost question de porter plus haut ce plaidoyer qui vise à placer la femme comme actrice incontournable du développement de l’économie numérique, ce à travers une sensibilisation accrue de femme camerounaise.

Oscar Abessolo, source : abelainfo

Tribune de l'info

Écrit par Tribune de l'info

Media digital d'actualités

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Qu'en pensez-vous ?

Echéances électorales futures : Le Mfoundi 5, engagé à assurer les victoires des candidats RDPC

Performance et stabilisation  du réseau routier : le MINTP fait confiance  à la technologie Roadpaccker INNOV-ST