in

Modernisation du système éducatif : Laurent serge Etoundi Ngoa apprécie les avancées enregistrées à l’Est.

C’était au cours de la visite que le ministre de l’éducation de base a effectué du 13 au 14 mars 2024, dans la région du soleil levant. Evaluation de la mise en œuvre des prescription du chef de l’Etat en matière d’éducation, actualité sur les APEE sont quelques un points d’ordres  sur lesquels le patron de ce département ministériel a penché sa reflexion.

Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage, tel est le nœud gordien de l’Objectif de Développement Durable 4(ODD4). Un challenge dans lequel le Cameroun s’est inscrit et participe activement grâce à l’aide de ses différents partenaires au développement. En effectuant cette descente dans l’une des zones d’éducation prioritaire, le ministre de l’éducation de base entendait faire une véritable autopsie du processus de modernisation de l’éducation dans cette région jadis menacée par  un taux élevé de la sous scolarisation. 

« À l’Est où nous sommes passés, la dynamique de reconstruction du système éducatif de base  est vraiment en marche. Il y a tout ici, quand nous arrivions ici il y a 5 ans, il n’y avait pas tout ceci » a indiqué le minedub au terme, d’une inspection,  qui a vu la visite de l’école primaire de Bindia, du GBPS et du centre d’apprentissage fonctionnel de Mandjou, de l’EPIA 20, de l’école catho lique Saint-Jean-Baptiste des sourds-muets de Bertoua, du CPC de Toungrelo, de l’école catholique saint enfant Jésus de Dimako, de l’école primaire publique d’application groupes 4A et B. de la délégation  départementale de l’éducation de base du Lom et Djerem, de l’inspection d’arrondissement de l’éducation de base de Bertoua et du site de construction de la délégation régionale de l’éducation. de base de l’Est.

L’actuel président de la commission nationale de l’unesco a pu se satisfaire des avancées  de la digitalisation, de l’éducation à distance l’éducation à distance ainsi que  du développement des cantines scolaires. Une emphase a été mise sur la résolution des problèmes rencontrés dans le cadre infrastructurel ; les examens, les APEE et surtout l’épineux problème de manque du personnel  . Tout en invitant ses collaborateurs à l’adoption d’attitudes professionnelles, il a rappelé l’ensemble des mesures édictées dans l’optique de la résolution du problème d’absentéisme du personnel enseignant.

Si la visite a été satisfaisante dans son ensemble, le minedub souligne qu’il y a encore beaucoup à faire : « il fallait que je fasse cette visite, pour apprécier l’évolution des chose dans la région de l’Est. Il nous faut les moyens parce que les besoins sont énormes, bien qu’ayant déjà des avancées considérables. Nous allons poursuivre le travail qui nous permettra de doter le Cameroun d’un système éducatif qui répond aux normes de la modernité » a conclu Laurent Serge Etoundi Ngoa au terme de sa visite marqué par l’atelier de lancement de l’année budgétaire 2024 au ministère de l’éducation de base.

Oscar Abessolo

Tribune de l'info

Écrit par Tribune de l'info

Media digital d'actualités

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Qu'en pensez-vous ?

Infranstructures routière et autoroutières: le MINTP presente les avancées de la SDN30 à la Francophonie.

Amélioration des conditions de vie et promotion de la salubrité : Yaoundé 5 se dote de nouvelles toilettes publiques.