in

Joseph Le applique fidèlement les mesures présidentielles

SITUATION DES ENSEIGNANTS

C’est le constat fait par la Commission de l’éducation de la formation professionnelle et de la jeunesse à l’Assemblée nationale au cours d’une séance de travail menée le 19 avril 2022 sous la houlette du ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative.

En vue d’améliorer les conditions de travail des enseignants et appliquer fidèlement les hautes instructions présidentielles relative à la situation des enseignants au Cameroun, le ministre de la Fonction Publique et de la Réforme administrative est à pied d’œuvre. C’est pour apprécier l’implémentation de ces mesures que Joseph Le, patron du département ministériel a échangé le 19 avril 2022 avec certains membres de la Commission de l’éducation de la formation professionnelle et de la jeunesse à l’Assemblée nationale. Conduits par l’hon. Gabriel Gandja, cet échange a permis à la commission d’apprécier le travail  fait au Minfopra. Une occasion saisie par le chef du département ministériel pour dresser un bilan des travaux effectués. Pour lui, cette démarche participe du contrôle de l’action gouvernementale. Il fera savoir que depuis que les hautes instructions présidentielles ont été données, le Minfopra a menée différentes activités à l’effet d’offrir aux usagers en général et aux enseignants en particulier, un service de qualité. En plus de plusieurs activités menées, le ministère envisage organiser un séminaire de renforcement des capacités des Directeurs des Affaires Générales, des Directeurs des Ressources Humaines et des Chefs de Cellules SIGIPES de toutes les administrations publiques. Il est aussi question d’organiser un recensement, des enseignants bénéficiaires d’un « retour sur titre » dans les ENS/ENSET en vue de la maîtrise des effectifs et de la masse salariale la tenue avec le MINEDUB et le MINESUP, des réunions d’informations et d’échange à l’instar de celle tenue avec le MINESEC, afin de convenir des modalités d’une bonne mise en œuvre, conjointe et complète, des prescriptions présidentielles relatives aux revendications des enseignants. On retiendra aussi que depuis le 06 avril dernier,  plus de 18000 dossiers de personnels enseignants ont été traités. 2445 nouveaux dossiers restent encore à traiter. Une visite du ministère a été effectuée par les membres de la commission sous la conduite du ministre Joseph Le. Une étape au cours de laquelle, les députés sont ressortis satisfaits.

Au terme de ces échanges, l’honorable Gabriel Gandja a exprimé sa satisfaction au regard du travail effectuée par le Minfopra. «   Nous avons constaté qu’ici au MINFOPRA, c’est un travail de Titan qui est fait. C’est déjà pour respecter et implémenter les mesures impulsées par le Chef de l’État afin de donner satisfaction aux revendications des enseignants et éviter que cela ne se reproduise pas. Nous constatons à la fin de notre visite que dans l’intitulé Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, le mot Réforme Administrative est réellement en marche ici au MINFOPRA parce qu’il y a une certaine productivité qui vise à éviter les situations que nous avons connues dans le cadre de l’intégration, des avancements, du personnel, de la Fonction Publique et de l’État en général », a-t-il laissé entendre avant d’ajouter, « Nous avons rencontré à la maison des usagers, un personnel qui donne satisfaction aux usagers venus s’enquérir de la situation de leurs dossiers. Nous voyons moins de circulation, j’allais dire, zéro circulation dans les bureaux. C’est le personnel qui est là pour travailler. Je crois que cette organisation est appréciable, nous avons sous d’autres cieux constaté cela et je pense que c’est la Réforme Administrative qui est en marche ici ».

Charlaine Feumo

Tribune de l'info

Écrit par Tribune de l'info

Media digital d'actualités

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Qu'en pensez-vous ?

Le précieux liquide coule à Bangangté 

Welcome constructions et services Company Sarl à pied d’œuvre