in

Expérimentation de la puissance de Dieu : Le Tabernacle du résultat  en guerre contre les fondations maléfiques des familles.

Détruire l’impact de la malédiction familiale et permettre à chaque famille d’accéder à sa prophétie, tel est l’enjeu majeur de ce programme de puissance qui se tient le dimanche 18 février 2024.

Stopper l’impact du chantier de Satan dans les vies des enfants de Dieu, telle  est la principale mission du Tabernacle du résultat,  situé à la Rue du Mont Horeb, plus précisément à l’entrée du pont après la station Green Oil face Impôts Biyem-Assi. Le ministère  porté par la vision de  l’Homme de Dieu Daddison Kingsleyray offre aux populations de Yaoundé et ses environs,   une opportunité à ne pas manquer.  Un culte de délivrance de prières, et de délivrance jonchés  par  des enseignements  de qualité  utiles dans le cadre du combat spirituel et de la libération des familles.

 Mandaté en cette période pour libérer  les captifs des mains de Satan, l’Homme de Dieu invite les populations à une participation massive et expérimentale. 

Il s’agit en effet, d’une rencontre  visant à innover et à permettre aux différentes familles    de vivre le programme de Dieu dans leurs vies.  Entrant   en droite ligne avec la mission principale de l’Evangile notamment,  ramené le maximum d’âmes vers le Seigneur, elle se veut une véritable plateforme de repos et des ressourcements spirituels,  susceptible d’éloigner  les différents participants (le peuple de Dieu) de toute tristesse et  toute forme de  fardeau à l’origine du manque de la paix intérieur.  il sera question ici,  de permettre au peuple de Dieu d’expérimenter  sa puissance  à travers des  guérisons, les prophéties, libérations des destinées et surtout restauration des identités spirituelles.

Ciblant les personnes individuelles, ce culte spécial entend également toucher tous les domaines de vie.  A cet effet, il est conseillé aux adhérents,  de ne surtout pas oublié les membres de leurs différentes familles. Pour rappel, l’entrée et la participation  ne sont dépendantes d’aucune condition. Il est néanmoins recommandé  aux participants,  de se munir d’un cahier et d’un stylo pour prendre des notes,  conformément  à la logique qui stipule que « les paroles s’envolent et les écrits restent ».

Tribune de l'info

Écrit par Tribune de l'info

Media digital d'actualités

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Qu'en pensez-vous ?

Autoroute Yaoundé-Douala phase 1 : plus que quelques jours pour la livraison des travaux des voies de raccordement.

Accès à l’eau potable : la Camwater réhabilite 3 forages industriels à Douala