in

Accès à l’eau potable : la Camwater réhabilite 3 forages industriels à Douala

Les infrastructures ont officiellement été inaugurées le 16 février 2024,  par Blaise Moussa le Directeur Général de la Cameroon Water Utilities Corporation.

Améliorer progressivement les conditions  de vies des populations camerounaises, tel est le fil d’Ariane  de l’action gouvernementale éclairée par le Président de la République Paul Biya. Dans son adresse à la nation le 31 décembre 2023, le premier consommateur camerounais avait déjà identifié l’épineux problème de l’accès à l’eau potable, tout en promettant à ses compatriotes une meilleure distribution de la denrée la plus vitale de l’humanité.

C’est dans le soucis de s’inscrire dans cette méthode corrective,  que le top management de la Camwater vient de procéder à la réhabilitation de ces 3 forages industriels en compagnie du gouverneur de la région du Littoral Samuel Dieudonné Ivaha Diboua.

Il s’agit de 3 infrastructures  disposant d’une capacité cumulée de 450 m³/h et  situées précisément dans les localités  de Koumassi (180 m³/h),  Bassa-Ndokoti (80 m³/h) et du Génie Militaire (190 m³/h). Elles visent  non seulement, à  contribuer  au renforcement de  l’accès à l’eau potable dans la ville de Douala, mais aussi, à  réduire les pénuries d’eau, tout en garantissant une meilleure fourniture dans les quartiers tels que,  Koumassi, Bonanjo, Bonapriso, New-Bell, Ndogbong, Cité des palmiers, Bedi, Makèpè, Génie Militaire etc.

En effet, il s’agira d’alimenter une capitale qui enregistre une importante croissance démographique,  mettant ainsi les infrastructures hydrauliques à rude épreuve. Véritables atouts pour la croissance économique, du fait de la mise  à la  disposition des  entreprises, de l’eau nécessaire pour leur fonctionnement, ces forages se présentent également comme une aubaine pour la santé d’une population de plus en plus victime de maladies telles que le choléra. Pour le Directeur Général de la Camwater , s’agit de la  première étape d’un  un long processus qui va s’étendre à d’autres forages en arrêt. « En effet, il est crucial d’agir pour augmenter la capacité de production d’eau potable dans la ville de Douala, en réponse à la croissance démographique » a indiqué Dr. Blaise Moussa, avant de faire la promesse de poursuivre cette  démarche de développement durable, qui consiste à  assurer aux populations un accès durable à l’eau potable et contribuer au développement socio-économique du pays.

Oscar Abessolo  

Tribune de l'info

Écrit par Tribune de l'info

Media digital d'actualités

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Qu'en pensez-vous ?

Expérimentation de la puissance de Dieu : Le Tabernacle du résultat  en guerre contre les fondations maléfiques des familles.

Relèvement du niveau de service du réseau routier : 1200,54km de travaux annoncés sur plusieurs routes Nationales